Suivez-nous sur
Facebook icon
Twitter icon

Blog > Des études supérieures sans CESS ? C’est possible !

Il y a toujours de l’espoir !

Dans mon travail, je rencontre énormément de personnes qui, à cause des aléas de la vie, n’ont pas le CESS (diplôme du secondaire supérieur). Beaucoup baissent les bras et se contentent alors d’un job alimentaire... Passer le jury central apparait dès lors comme une solution pour obtenir malgré tout ce CESS. Cependant, il s’agit d’un examen difficile en raison du temps qui doit être investi pour le réussir et il n’est malheureusement pas toujours aisé de se passer d’un boulot pour se consacrer à ses études.

À  toutes ces personnes, je leur dirai qu’il y a toujours une solution … Et cette solution, je vous la donne dans cet article !

 

L’enseignement de promotion-sociale, vous connaissez ?

L’enseignement de promotion-sociale offre aux adultes un large éventail de formations en supérieur, au terme desquelles sont délivrés des diplômes reconnus.

Grâce à sa modularité et à ses horaires adaptés, ce type d’enseignement permet de cumuler études et emploi.

Il répond à des besoins individuels et collectifs variés : initiation, qualification, perfectionnement, recyclage, reconversion, spécialisation, épanouissement personnel.

Énormément de personnes que je rencontre, pensent que le fait de ne pas avoir fini des études secondaires les empêche d’accéder à des études supérieures. Rien n’est plus faux.

Je vous explique pourquoi :

  • La promotion sociale permet de cumuler études et emploi en s’inscrivant, par exemple, à des  cours du soir.
  • Elle offre la possibilité aux personnes n’ayant pas le CESS de passer un test d’admission leur ouvrant, en cas de réussite, l’accès au baccalauréat. Une fois le baccalauréat réussi, c’est le diplôme du bac qui prévaut. Plus besoin d’avoir de diplôme du secondaire.

Ce test d’admission est commun à toutes les écoles de promotion sociale. Il se compose d’une épreuve de français qui consiste à synthétiser et argumenter un texte et d’une épreuve de mathématiques.

 

Vous vous dites « oh non, encore des maths » ?

Les maths sont généralement la bête noire des étudiants mais, par chance, l’EPHEC EPS propose sur son site la matière à étudier et des liens vers des sites d’autoformation où vous pourrez apprendre et vous entrainer !

  • Pour en savoir plus sur les exercices du test d’admission, cliquez ici 

Cette matière est de niveau secondaire et, avec un peu de volonté, à la portée de tout le monde !

 

 

Alors après réflexion, … Qu’attendez-vous?

Si vous avez des questions sur la promotion sociale ou votre recherche d’emploi dans l’IT, contactez-moi via ce formulaire de contact.

 

Alexandre HEMERIJCK

Conseiller référent Actiris chez Evoliris